Comment tailler une orchidée ?

Quand et où couper une orchidée ?

La taille des orchidées fait partie intégrante de l’entretien de cette fleur. Cela permet de la maintenir en bonne santé et surtout de la faire refleurir.

Lorsque l’on taille une orchidée, Phalaenopsis notamment, il est même possible d’obtenir une deuxième fleur à partir de la hampe florale de la première, mais encore faut-il bien savoir comment faire.

Tailler une orchidée défleurie n’a rien de compliqué, cet article vous expliquera comment bien couper les tiges de votre plante pour qu’elle refleurisse rapidement.

Quand et comment tailler une orchidée ?

Quand et où couper une orchidée ? Voici une question très récurrente chez les propriétaires de ces fleurs tropicales.

Certaines de ses variétés étant connues pour ne pas fleurir souvent, chaque propriétaire d’orchidée a la hantise de voir sa plante défleurie et présenter seulement deux tiges nues qui, il faut le dire, ne sont pas très esthétiques.

Heureusement, afin d’éviter que l’orchidée reste fanée trop longtemps, il y a une solution : la taille après floraison, qui s’applique autant aux orchidées en pot qu’aux orchidées en terre.

Cela consiste à tailler les tiges de la plante afin de lui permettre de bourgeonner de nouveau et donc de refleurir. A partir de cette taille, il est parfois même possible d’obtenir une nouvelle orchidée.

3 méthodes pour bien tailler une orchidée !

Il existe trois méthodes différentes pour couper ses orchidées et les voir repartir plus ou moins vite.

1 – La première consiste à couper la hampe florale fanée à la base. Cela a l’avantage de ne plus avoir de tiges nues et inesthétiques, surtout si vous possédez une orchidée en pot à la maison.

Cependant, cette méthode prive la fleur de nombreuses floraisons car elle va mettre beaucoup de temps à bourgeonner de nouveau et à recréer une nouvelle hampe florale.

Néanmoins, c’est tout de même une méthode de taille qui se tente, surtout si la fleur prend habituellement beaucoup de temps à refleurir et que vous ne voulez pas que l’orchidée en pot reste plusieurs mois avec ses deux tiges nues.

Et puis surtout, c’est une bonne technique pour la laisser se reposer un peu.

2 – La deuxième méthode, c’est l’inverse, on ne coupe rien. Ici, il faut accepter de voir les deux tiges nues de l’orchidée pendant longtemps, des mois et peut-être même des années.

A son rythme, la plante bourgeonnera de nouveau, au bout de la hampe florale et fera de nouvelles fleurs. En revanche, les parties des tiges aillant déjà fleuri par le passé resteront nues à jamais.

3 – Enfin, la dernière méthode pour couper ses orchidées est un compromis entre les deux precédentes. Elle est particulièrement adaptée à la taille des orchidées en pot.

Une fois qu’il ne reste plus qu’une fleur sur la hampe florale – ou même si la tige est nue – coupez-la juste en dessous de l’emplacement de la fleur la plus basse, et juste au-dessus du nœud.

Cela permettra à la fleur de refleurir à cet endroit-là ou bien de former un bourgeon sur un nœud plus bas.

Pour les orchidées Phalaenopsis, les plus courantes, il est recommandé de couper la tige entre le 2eme et le 3eme nœud, en partant du bas. Mais si votre orchidée possède 6 nœuds, n’hésitez pas à la couper au 5eme par exemple, si la dernière fleur se trouvait sur le nœud du dessus. Cela ne laissera que plus de possibilités à l’orchidée pour bourgeonner.

Pour les autres variétés d’orchidées, on peut généralement les tailler à partir de 2 ou 3 cm en partant de la base.

Dans tous les cas, il faut toujours couper ses orchidées avec des outils propres et bien taillés afin de ne pas infecter les plantes pendant l’entretien.

Une fois que l’orchidée en pot est taillée, laissez-la dans un endroit frais à environ 15 degrés – mais pas au dessous de 13 – afin de stimuler le développement des bourgeons ainsi que la pousse d’une nouvelle hampe florale.

Obtenir une nouvelle orchidée à partir d’une ancienne hampe florale

Si vous avez choisi la troisième méthode pour tailler votre orchidée, il est peut-être possible d’obtenir de nouveaux bourgeons sur « l’ancienne » hampe florale.

Une fois que vous l’avez sectionnée juste en dessous de la dernière fleur, placez-la dans un vase rempli d’eau de pluie mélangée à un peu de jus de citron – surtout pour les Phalaenopsis – et un peu de fertilisant.

Les dernières fleurs vont finir de se développer puis faneront. Si vous avez de la chance, la hampe florale développera un nouveau bourgeon sur l’un des nœuds qui fleurira ensuite.

Mais là encore, pour stimuler la pousse d’une nouvelle hampe florale, n’hésitez pas à placer l’orchidée dans un endroit frais – mais pas froid – pendant quelques jours.

Lorsque vous voyez que la hampe florale commence à pousser, vous pourrez replanter l’orchidée dans un pot ou bien en terre.

orchidée blanche

Taille d’orchidée par variété

Certaines variétés d’orchidées peuvent avoir une taille un peu particulière en raison de leur forme différente. Voici les plus courantes.

Taille d’une orchidée Phalaenopsis

Les orchidées Phalaenopsis sont les orchidées les plus courantes car elles ont la particularité d’avoir un entretien facile et de fleurir plusieurs fois sur la même tige.

Ainsi, avec 2 voire 3 floraisons par an, l’orchidée Phalaenopsis fait des fleurs toute l’année.

Lorsqu’elle fane, il suffi de repérer un bourgeon sur un nœud et de couper juste au dessus. Une nouvelle hampe florale poussera de cet endroit-là.

En revanche, si la tige est sèche et marron, coupez la tige à la base, juste au-dessus des feuilles. Attendez ensuite qu’une nouvelle hampe florale pousse à la base de l’orchidée. Mais attention, soyez patient car cela peut prendre 1 an.

Taille d’une orchidée Dendrobium (Bambou)

La taille de l’orchidée Dendrobium est différente car, comme son petit nom l’indique – orchidée Bambou – les fleurs ne poussent pas sur des hampes florales mais le long des cannes, par bouquets de 3 à l’aisselle des feuilles.

On ne coupe généralement pas les cannes de l’orchidée Dendrobium car elles lui servent de réserves.

Cependant, si l’orchidée présente au moins 6 cannes dont quelques unes sont ridées et séchées, il est possible d’en couper une ou deux à la base. En revanche, il faudra qu’il reste au moins 4 cannes à l’orchidée afin qu’elle ne manque pas de réserves.

Comme la Phalaenospis, l’orchidée Bambou peut créer de jeunes pousses au niveau de ses cannes, aussi appelées « Keiki ». Ces pousses surmontées de feuilles pourront être détachées puis replantées dans un nouveau pot, ou en terre, pour obtenir une nouvelle orchidée.

Taille d’une orchidée Cymbidium

Pour faire refleurir une orchidée Cybidium c’est simple, mais selon les fleurs, cela peut prendre du temps, voir un an si la fleur a été fatiguée.

Lorsque les fleurs fanent, il faut couper la hampe anciennement fleurie à la base et placer la plante en extérieur dès les beaux jours, tout en la protégeant des rayons directs du soleil, du vent et des limaces.

L’orchidée Cymbidium peut rester dehors tout l’été et jusqu’à l’arrivée des premières nuits un peu plus fraiches, ce qui stimulera sa repousse. Mais attention à la rentrer avant les premières gelées qui pourraient lui être fatales.

Taille d’une orchidée Cambria

La taille de l’orchidée Cambria est très simple. Comme expliqué plus haut, puisque la Cambria ne fleurit qu’une seule fois par tige, il suffit de couper la tige de l’orchidée à la base après sa floraison.

Une nouvelle tige poussera ensuite et fera de nouvelles fleurs.

amet, elementum elit. felis ipsum lectus Aliquam accumsan sem,

Pin It on Pinterest

Share This