Comment arroser une orchidée ?

Quels sont les besoins quotidiens en eau pour éviter de la noyer ou de la dessécher ?

L’arrosage de l’orchidée est l’une des parties essentielles de son entretien.

On le sait peu, mais il est plus courant de tuer une orchidée par un arrosage trop intensif que par manque d’eau.

Il est donc indispensable de bien connaître les critères d’arrosage de l’orchidée si l’on ne veut pas la faire pourrir.

Bien arroser son orchidée

Plusieurs critères sont à prendre en compte dans l’arrosage de son orchidée, et souvent, la parcimonie est de rigueur. Tout d’abord, l’eau d’arrosage doit être à température ambiante afin d’éviter tout choc thermique néfaste.

De même, l’orchidée n’apprécie pas beaucoup le calcaire. L’emploi d’une eau déminéralisée est donc recommandé. Il existe des carafes d’eau de type « Brita » qui sont peu chères et utilisables pour notre propre consommation. Ce petit investissement permettra à l’orchidée de bien se développer.

Cependant, si cela n’est pas possible, il est conseillé de verser un peu de jus de citron avec l’eau pour nourrir la plante. Les orchidées Phalaenopsis en sont particulièrement friandes et l’acidité du jus du citron permettra de contrer les effets du calcaire.

arrosoir

De même, pour bien arroser une orchidée, il faut prendre en compte la nature de l’engrais utilisé. En effet, si ces plantes aiment l‘humidité, il faut tout de même faire attention à ce qu’elle ne soit pas trop élevée pour ne pas faire pourrir les racines.

L’arrosage des orchidées en pots ou en vases transparents est donc facilité car il est possible de mieux surveiller le niveau d’eau et les racines. Si ces dernières ne sont pas nombreuses et peu épaisses, mieux vaut ne pas verser beaucoup d’eau afin de ne pas les noyer.

Aussi, si les racines de l’orchidée sont moins apparentes dans les pots transparents, cela signifie qu’il y a beaucoup de copeaux de bois, permettant une meilleure retenue de l’humidité. Il n’est donc pas nécessaire d’arroser trop souvent.

Au contraire, s’il fait chaud, que les racines sont nombreuses et bien développées, alors dans ce cas, il est recommandé d’ajouter un petit peu plus d’eau, car il y a moins de substrat, et donc l’humidité est mal retenue.

L’arrosage des orchidées n’est donc pas une science universelle pour toutes les plantes, ni même à toutes les variétés. Certaines espèces d’orchidées demandent un arrosage plus régulier tandis que d’autres requièrent moins d’eau.

Comment arroser une orchidée en pot ?

Il faut être attentif lorsque l’on arrose une orchidée en pot. Après avoir versé abondamment de l’eau dans le pot, voire l’avoir fait tremper quelques minutes dans un bain, il faut ensuite vider l’eau stagnante qui pourrait être fatale à la plante et bien la laisser égoutter.

Quand sait-on que l’on doit retirer l’eau ? Ce sont les racines qui l’indiquent.

Une fois la plante bien arrosée, les racines vont peu à peu retrouver leur couleur, passant du gris au vert. De même, l’humidité va se voir au travers du pot – d’où l’utilité de garder les orchidées dans le pot transparent dans lequel elles sont vendues, ou bien de les transférer dans un vase en verre.

Encore une fois, il faut bien tenir compte de la taille des racines ainsi que de la nature du substrat dans lesquelles elles sont plantées. Il est nécessaire d’éviter le sur-arrosage car cela pourrait entrainer la mort de l’orchidée, en commençant par le pourrissement des racines.

Il convient de ralentir le rythme d’arrosage de l’orchidée en hiver. En effet, puisque le temps est plus humide, elle n’a pas besoin d’autant d’eau. En revanche, si vous constatez que l’orchidée a un taux d’humidité trop élevé et que les racines commencent à pourrir, séchez-les ainsi que les copeaux ou le substrat utilisé.

Lorsqu’il fait très chaud, afin de garder l’orchidée à l’humidité, il est recommandé de vaporiser la fleur, ce qui lui rappellera le climat tropical de son pays d’origine. Par canicule, vaporisez votre orchidée le plus souvent possible afin d’éviter qu’elle ne se dessèche.

De temps en temps, pour dépoussiérer ses feuilles, passez un linge propre pour les essuyer. Évitez également les micro-flaques stagnantes à la base des feuilles car les orchidées ne les aiment pas.

orchidée en pot

Quand arroser une orchidée ?

Comme expliqué plus haut, il n’est pas nécessaire d’arroser souvent une orchidée, cela pourrait même lui être néfaste.

La fréquence d’arrosage des orchidées n’est pas une science exacte mais disons qu’il faut les arroser une fois tous les 8 -10 jours par temps sec et tous les 15 jours par temps humide ou froid, lorsqu’il s’agit d’une orchidée adulte et fleurie.

La fréquence d’arrosage de l’orchidée après floraison ne change pas. Le tout et de bien couper les tiges afin qu’elle reparte de plus belle.

Comment arroser une orchidée en votre absence ?

L’arrosage des orchidées pendant les vacances peut-être une source d’angoisse, surtout si on ne possède aucune connaissance capable de venir entretenir nos fleurs. Heureusement, il existe tout de même des solutions, bien qu’elles soient limitées dans le temps.

Puisque les orchidées sont des fleurs qui s’arrosent une fois par semaine à peu près, la plante peut rester sans arrosage tout ce temps là. Cependant, si vous partez pour plus de 8 jours, il va falloir user de stratagèmes.

Le premier est de laisser tremper son orchidée dans un bain d’eau à température ambiante pendant au moins 20 minutes afin que la plante s’humidifie bien et que son substrat aussi. Attention, ni l’un ni l’autre ne doit être trempé ou baigné dans de l’eau stagnante, cela pourrait lui être fatal.

Bien humidifiée, l’orchidée pourra tenir plus de deux semaines.

Si la durée de vos vacances est plus longue, n’excédant toute fois pas un mois, il est possible de maintenir son orchidée en vie en combinant la première astuce avec celle qui suit.

Une fois bien arrosée, placez votre orchidée au-dessus d’une bassine remplie d’eau. Vous pouvez par exemple retourner un cache-pot vide dans la bassine et poser celui de l’orchidée dessus de manière à ce qu’elle soit entourée d’eau mais qu’elle ne la touche pas directement.

Avec le temps et l’évaporation, l’orchidée restera humide grâce au micro climat que crée l’eau de la bassine. En revanche, au-delà d’un mois, une connaissance ou un ami est indispensable pour maintenir les plantes en vie.

Arrosage des orchidées avec des glaçons, la fausse bonne idée ?

Certains utilisent l’astuce des glaçons pour en faire un arrosage automatique pour orchidées. Le principe est de déposer 3 cubes de glace sur le substrat de l’orchidée et d’attendre qu’ils fondent peu à peu.

Ce système est ingénieux mais peu adapté aux orchidées car elles ont besoin d’être arrosées avec de l’eau à température ambiante. Dans leur milieu d’origine tropical, on ne trouve pas d’eau glacée comme celle des glaçons.

Cependant c’est une technique intéressante au niveau du « goutte à goutte » qu’elle produit, ce qui ne risque pas de noyer les orchidées – du moins pas en été.

Et même si la plupart des orchidées vendues en commerce sont plus résistantes que les orchidées sauvages, c’est une astuce qui n’est pas recommandée lorsque l’on connaît les besoins spécifiques des orchidées.

orchidée gelée

L’arrosage en fonction des espèces d’orchidées

L’arrosage peut légèrement changer en fonction de la variété de l’orchidée en question. Certaines demandent plus d’eau tandis que d’autres ont besoin de plus de lumière.

Comment arroser une orchidée Vanda ?

Il faut éviter d’arroser les orchidées Vanda par le haut pour ne pas que l’eau stagne entre les pétales. Le bassinage, pendant une heure, suivit d’un égouttage, convient donc mieux.

La fréquence d’arrosage des Vanda diffère un peu en fonction de sa condition et du climat. Les orchidées en suspension devront être plus souvent arrosées – tous les jours en été, deux fois par semaine en hiver – tandis que celles en vase suivent les recommandations d’arrosage expliquées plus haut.

Enfin, pour les orchidées Vanda en panier avec sphaigne, l’arrosage est à espacer car ce substrat maintient très bien l’humidité.

Comment arroser une orchidée Cymbidium ?

L’arrosage et l’entretien des orchidées Cymbidium est l’un des plus simple. Il suffit d’arroser généreusement la plante une fois par semaine et de bien l’égoutter.

Si elle repose dans un mélange de mousse ou dans un substrat retenant mieux l’humidité, espacer les arrosages.

Comment arroser une orchidée bambou (Dendrobium) ?

Les orchidées bambou doivent être arrosées très régulièrement en période de pousse. Entre deux arrosages, pour que le Dendrobium croissent parfaitement, il est recommandé d’ajouter un peu d’engrais. Attention toute fois à ne jamais noyer la plante.

Comment arroser une orchidée Phalaenopsis ?

L’orchidée Phalaenopsis est la variété d’orchidée la plus courante et la plus facile d’entretien.

L’arrosage se fait, comme expliqué plus haut, tous les 8 ou 10 en fonction des racines de la plante. Ne pas oublier de verser un peu de jus de citron dans le cas où l’eau utilisée est calcaire.

Comment arroser une orchidée Cambria ?

Comme pour toutes les autres orchidées, l’arrosage de la Cambria en période de pousse se fait plus récurrent qu’après floraison.

Il est important de toujours surveiller les racines et voir si elles ne baignent pas dans de l’eau stagnante afin d’éviter qu’elles ne pourrissent.

tristique consequat. non elit. vel, facilisis id

Pin It on Pinterest

Share This